Justine Ledoux, mezzo-soprano, poursuit actuellement ses études de maitrise en chant lyrique au Conservatoire de musique de Montréal, sous la tutelle de la soprano Adrienne Savoie.

En février 2020, sous la direction de Jacques Lacombe, Justine se démarque en interprétant le rôle de Dorothée dans Cendrillon de Massenet, un opéra présenté par l’Atelier lyrique du Conservatoire de musique de Montréal. Elle a également le plaisir d'y jouer le rôle de Ida, dans Die Fledermaus de Strauss, sous la direction d’Alain Trudel, en 2019. En 2018, elle a l’opportunité d’étudier et d’interpréter les rôles de Hélène dans La belle Hélène de Offenbach et de Mercedes dans Carmen de Bizet.

En juillet 2020, Justine participe à une classe de maître avec la soprano Nicola Beller Carbone, le metteur en scène Paul Curran, ainsi qu’avec David Lomeli, directeur artistique du Bayerische Staatsoper de Munich et du Dallas Opera.

En 2016, Justine a l’occasion de performer le rôle de Noémie dans Cendrillon de Massenet et d'être soliste dans le Te Deum de Dvoräk, accompagnée par l’orchestre symphonique du Conservatoire de la Montérégie. En juillet 2020, Justine participe à une classe de maître avec la soprano Nicola Beller Carbone, le metteur en scène Paul Curran, ainsi qu’avec David Lomeli, directeur artistique du Bayerische Staatsoper de Munich et du Dallas Opera. En 2019, elle suit une classe de maître avec le contre-ténor Andreas Scholl, et elle s’envole ensuite pour Vienne afin d’étudier au près de la mezzosoprano Rannveig Braga et du tenor Rainer Trost, ainsi que pour aller suivre des cours d’allemand à l’Universität Wien.

Justine Ledoux, mezzo-soprano, is currently pursuing her master's degree in classical voice at the Conservatoire de musique de Montréal, under the tutelage of soprano Adrienne Savoie.

In February 2020, under the direction of Jacques Lacombe, Justine distinguished herself by interpreting the role of Dorothée in Massenet's Cendrillon, an opera presented by the Atelier Lyrique of the Conservatoire de musique de Montréal. She also had the pleasure of playing the role of Ida, in Die Fledermaus de Strauss, under the direction of Alain Trudel, in 2019. In 2018, she had the opportunity to study and perform the roles of Hélène in Offenbach's La belle Hélène and Mercedes in Bizet's Carmen.

In 2016, Justine had the chance to perform the role of Noémie in Massenet's Cendrillon and to be a soloist in Dvoräk's Te Deum, accompanied by the Conservatoire de la Montérégie’s Symphony Orchestra.

 

Canadian Musical Diversity

Promoting Diversity
Opera singers are often called upon to interpret unique and sublime classical melodies for an audience generally composed of great classical music lovers. These singers follow an academic training based on the mastery of this same classical repertoire, which allows them to develop their voice to its fullest potential. Finally, when they perform on stage, they are asked to interpret pieces that still belong to the classical music repertoire. This repertoire represents the unique viewpoint of Western culture as it is recognized today. Rarely can the opera artist step outside this artistic framework to embrace works by women or, even less, works by BIPOC composers. Yet, there are real musical works that are full of truth, full of life, individual and poignant. They are waiting to be performed, to be brought out of the shadows and presented to the general public. These works have stories to tell. They must be sung. They should be part of the lyrical art repertoire, just as any socalled classical work. Like The Death of an Old Seaman, an art song composed by Cecil Cohen, which deserves to be heard.

Encourager la diversité
Les chanteurs d’opéra sont appelés à interpréter des mélodies classiques uniques et sublimes pour un public généralement composé de grands amateurs de musique classique. Ils suivent une formation académique fondée sur la maîtrise de ce même répertoire classique, lequel permet de développer la voix au maximum de ses capacités. Enfin, lorsqu’ils se produisent sur scène, on leur demande d’interpréter des pièces appartenant encore au répertoire de musique classique. Or, celui-ci, représente le point de vue unique de la culture occidentale, telle qu’on la reconnait aujourd’hui. Rares sont les fois où l’artiste lyrique peut sortir de ce cadre artistique, pour embrasser des oeuvres de femmes ou, moins encore, des oeuvres de compositeurs BIPOC. Pourtant, il existe de véritables oeuvres musicales brulantes de vérité, débordantes de vie, individuelles et poignantes. Elles n’attendent qu’à être interprétées, sorties de l’ombre et présentées au grand public. Ces oeuvres ont des histoires à raconter. Elles doivent être chantées. Elles doivent appartenir au répertoire d’art lyrique au même titre que toute oeuvre dite classique. Comme The Death of an Old Seaman, une chanson artistique composée par Cecil Cohen, qui mérite d’être entendue.

 

Semi-Final 
"Hence, Iris hence away" from Semele, HWV 58 Georg Frideric Handel
Von ewiger Liebe Johannes Brahms
Polina’s Aria from The Queen of Spades, Opus 68 Pyotr Ilyich Tchaikovsky
"Connais-tu le pays?" from Mignon Ambroise Thomas
Final
"Es ist Vollbracht!" from Johannes-Passion, BWV 245 Johann Sebastian Bach
"La brise" from Mélodies persanes, Opus 26 Camille Saint-Saëns
Pleure dans mon coeur André Mathieu
Si tu crois André Mathieu
Vaga luna che inargenti Vincenzo Bellini
"Se Romeo t’uccise un figlio" from I Capuleti e i Montecchi Vincenzo Bellini
The Death of an Old Seaman Cecil Cohen
Paper Wings Jake Heggie
II. Paper Wings
III. Mitten Smitten
IV. A Route to the Sky
"I Am Easily Assimilated" from Candide Leonard Bernstein