Chaque année, la FCAPM lance un Appel à compositions pour célébrer la Semaine de la musique canadiennemd. La FCAPM accepte la soumission de nouvelles oeuvres qui n'ont pas encore été publiées et composées par des élèves étudiant au niveau de conservatoire spécifié. Les compositions sélectionnées peuvent ensuite être téléchargées sur le site www.cfmta.org pour que tous puissent en bénéficier.

Les oeuvres suivantes furent sélectionnées pour l'Appel à compositions 2020. Toutes nos félicitations aux compositeurs. Nous les remercions d'avoir partagé leurs oeuvres avec nous.

 

3e et 4e années de piano

 

5e et 6e années de piano

Alice Dearden 

Alice Dearden est une professeure et compositrice torontoise qui a écrit des chansons et des pièces élémentaires pour piano, contribuant principalement à la méthode Music for Young Children®.

Ses œuvres chorales ont été interprétées par Musicata – Hamilton’s Voices (auparavant The John Laing Singers), le Chœur gai d’Ottawa (Gay Men’s Chorus), ainsi que plusieurs chorales d’église. Son requiem vocal, « Crux », a été présenté en première par les John Laing Singers en mai 2016.

Son premier opéra, « Victoria, or Tony Gets Schooled » a fait l’objet d’une représentation semi-scénique.

Elle a été membre du comité exécutif de la filiale Toronto Centre de l’ORMTA (Ontario Registered Music Teachers' Association) pour plusieurs années, à titre de présidente et de secrétaire. Elle a également servi comme représentante de zone (GTA Zone), agissant comme responsable de la Semaine de la musique canadienne et du Concours de composition pour élèves.

K. Colleen Roller

K. Colleen Roller est pianiste et professeure de musique. Elle détient une maîtrise en composition de l’Université de Calgary et un ARCT en interprétation du piano du Conservatoire royal de musique.

Pendant toute sa carrière, elle s’est dévouée à l’enseignement du piano, de la théorie musicale et de l’histoire de la musique. En plus de son travail indépendant, elle a enseigné au Rocky Mountain College pendant dix-sept ans, et y a occupé le poste de directrice musicale de septembre 2010 à juin 2014.

Elle prend plaisir à accompagner des musiciens pour la New West Symphony & Chorus, la Voix Des Rocheuses, la First Church of the Nazarene, et autres organismes.

En septembre 2019, elle a publié un recueil de pièces pour piano intitulé « Portraits on Black and White », inspiré de et écrit pour ses élèves. Deux des pièces de cette collection ont été retenues comme gagnantes lors de la Creative Music Writing Competition de l’APTA de 2019.

Colleen et son mari Bryan résident à Calgary, Alberta. Ils ont deux enfants maintenant adultes, Elise et Keith, ainsi qu’un petit-fils, Finlay.

Notre panéliste - Juges

Ernst Schneider a reçu sa première formation musicale en Allemagne. En 1958, il a immigré au Canada, où il a poursuivi ses études musicales avec, entre autres, les professeurs Lloyd Powell, Helen Silvester et Dre Jean Coulthard. Il a également suivi plusieurs cours d’été en composition. Parmi les compositions d’Ernst Schneider, nous trouvons des œuvres pour piano, voix, musique de chambre et orchestre. Ses œuvres ont été interprétées lors de festivals et de concerts aux É.-U. et en Europe, comme au Canada. Il enseigne le piano et sert en tant que jury depuis plusieurs années. Pendant douze ans, il a animé une émission radiophonique sur CIGV, mettant en vedette plusieurs compositions canadiennes. Son style est décrit comme conservateur, presque romantique, avec juste ce qu’il faut de saveur contemporaine.

Depuis qu’Ernst Schneider a reçu sa citoyenneté canadienne en 1963, il réside à Penticton, en Colombie-Britannique. Cumulant des fonctions de compositeur, professeur, conférencier et juge de concours, il a été président de la BCRMTA ainsi que de la FCAPM. Il détient un ARCT du Conservatoire Royal de musique de Toronto, ainsi qu’un diplôme d’associé du Trinity College of Music de Londres (Angleterre). Il a reçu une affiliation à vie de la BCRMTA et a été élu président honoraire de la FCAPM.

En 2009, Ernst Schneider a obtenu un diplôme de licence honorifique du Conservatoire national canadien de la musique, pour sa contribution à la musique canadienne et pour son soutien communautaire. Son premier concerto pour piano « The Romantic » a été interprété en première par l’OSO avec le pianiste Arnold Draper, puis, plus récemment, en février 2018, avec le jeune pianiste Jaeden Izik-Dzurko. Son deuxième concerto pour piano a été présenté en première par l’OSO avec la pianiste Jana Luksts lors du concert du 60e anniversaire de l’OSO en février 2020.

Rosemarie Horne est une professeure passionnée qui enseigne depuis plus de 40 ans. Elle détient un baccalauréat en pédagogie du piano, ainsi qu’un diplôme d’ARCT en enseignement et en interprétation.

En tant que professeure indépendante, elle enseigne le piano, l’histoire de la musique et la théorie musicale à des élèves lauréats de concours locaux. Mais, ce qui lui procure le plus de plaisir et de satisfaction est d’aider des élèves à atteindre un niveau de perfection qui semblait jusque-là irréalisable pour eux. Le succès de ses élèves et la joie qu’ils éprouvent à étudier la musique est ce qui alimente sa ferveur pour l’éducation musicale.

En plus de son enseignement, Rosemarie aime accompagner des groupes et des solistes et est très investie dans la musique de son église. Elle est une membre très active de sa communauté et cherche sans cesse des façons d’améliorer la collectivité par sa musique et son volontariat.

Pour trois mandats, elle a été présidente de l’Association des professeurs de musique de Fort McMurray où elle a résidé pendant plus de vingt ans. Elle est actuellement présidente de la filiale d’Edmonton de l’ARMTA.

Lorsqu’elle n’est pas assise au piano, ou occupée à servir sa communauté, vous trouverez Rosemarie en train de poursuivre une quelconque activité sportive allant du yoga au golf, en passant par la plongée.


Gagnants passés